Retour accueil

Vous êtes actuellement : Archives  / 2009-2010 


ASSISES :Défendre et transformer la formation des enseignants

mardi 20 octobre 2009

La FSU organise le 7 novembre 2009 à Paris (Universté Paris 1 Panthéon Sorbonne métro Luxembourg) des assises pour « Défendre et transformer la formation des enseignants ».

La formation des enseignants est aujourd’hui un enjeu de société important. Elle doit être un levier pour relever le défi de la réussite de tous. Face à la réforme qui s’installe, la FSU continue de faire des propositions et invite à en débattre lors de ses assises.

10h

Ouverture : enjeux de la formation

  • La formation des enseignants est un enjeu de société, comment peut-elle relever le défi de la réussite de tous ?
  • Enjeux politiques et contexte de la rentrée : à quels choix nous sommes confrontés ? G. Aschieri, secrétaire général de la FSU
11h
12h30

Table ronde

  • Quels pas en avant sont possibles pour la formation à partir du contexte actuel ?
    Nous connaissons les dangers de la réforme qui s’installe, nous les avons combattus et nous continuons à nous mobiliser pour lutter contre a dégradation de la formation et du recrutement. Une des manières de résister est de faire des propositions alternatives, nous demanderons aux intervenants là a question suivante :
  • Quel cursus de formation pour demain ? Avec quels contenus ?
    - Quels sont les gestes professionnels d’un enseignant ? Comment les faire acquérir en formation initiale ? D. Bucheton, Univ. Montpellier 2 (IUFM)
    - Comment l’Université professionnalise-t-elle ? F. Artigue, Président de l’Association des directeurs d’Instituts universitaires professionnels (IUP)
    - Comment passer d’une formation successive à une formation intégrée ? JL. Duchet, Université de Poitiers
    - Quelle articulation entre les divers formateurs ? Quel lien avec le terrain ? Quelles évolutions nécessaires dans la formation de formateurs ? P. Rayou Université Paris 8 • Les différentes cultures professionnelles. Quel tronc commun de formation et quelle formation spécifique ? C. Orange Univ. de Nantes (IUFM)
    Exposés suivis d’un débat avec la salle
-------------
Repas
13h45
15h30

Ateliers

  • De l’étudiant au fonctionnaire :
    - Les pré-recrutements : qui, quand, comment ?. La création de postes d’assistants d’éducation peut-elle être une aide sociale et un plus pour le système éducatif ? Comment démocratiser l’accès au métier ?
    - Le rôle de l’Etat : que veut dire pré-recrutement dans un système où l’Etat est de moins en moins présent et dans un contexte de libéralisation des études (droits d’inscription, etc.).
    Invités : UNEF, S. Bonnery Paris 8
  • Recherche et formation
    - La recherche en éducation a été trop absente jusqu’à présent : quelles sont les conditions de son développement ? Quelle part de recherche dans la formation ? Quelle part de recherche dans la formation initiale et continue ? Peut-on parler de recherche « appliquée » au métier ?
    Invités : Y. Chevallard, Université Aix-Marseille (IUFM) et un formateur Formation continue
  • Structures et instances de formation :
    - Quels types de structures possibles suivant les contextes (une seule ou plusieurs universités PRES dans une académie, PRES sur plusieurs académies, etc..). Comment poser les bases de cette structure dès aujourd’hui ? Débat à partir des cas de Bordeaux, Nantes, Lille ; Invités : Gilles Baillat (Président de la CDIUFM)
15h45

Bilan et perspectives

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |