Retour accueil

CTSD 3 Avril 2012

commission permanente de formation continue 29 Mars 2012

samedi 21 avril 2012

La DASEN (lire IA) habille de grands mots le vide abyssal de son projet.

Le SNUipp-FSU a dénoncé l’élaboration d’un volet départemental de formation à l’image de la politique de la DASEN en matière de gestion des personnels. Toutes les mesures vont à l’encontre des intérêts des enseignants. Tous les maigres avantages qu’ils pouvaient avoir sont rognés au nom de la rigueur budgétaire.
Gestion bien difficile à analyser pour les représentants du personnel quand l’administration ne sait ou ne veut pas ( ?) fournir un bilan annuel en équilibre avec les recettes et les dépenses. Alors comment vérifier l’annonce d’un excédent de dépenses de plus de 14 000 € sur l’exercice précédent ?
Déficit peu étonnant quand la DASEN décidait en 2011 de financer plus de formation, donc plus de déplacements, grâce aux enseignants « en surnombres » plutôt que d’accorder davantage de temps partiels. Le SNUipp-FSU lui avait rappelé à l’époque qu’en bon fonctionnaire, elle aurait du travailler à ne pas dépasser son budget pour ne pas aggraver la dette de la France comme elle aime à le rappeler à chaque occasion.
Enfin les Comités Techniques ne sont plus paritaires et la DASEN s’exonère des règles. Par deux fois, elle refuse un vote sur son projet à la demande des représentants du personnel.

Une nouvelle page se tourne pour le droit à formation des enseignants. À l’instar des enseignants du second degré, nous constatons la disparition de la formation continue disciplinaire sur le temps de travail au bénéfice de formations ciblées au service de la mise en place d’une politique décidée par la hiérarchie la plus proche : les IEN pour les écoles, les principaux et proviseurs pour les collèges et lycées.

Il est temps que les enseignants se réapproprient leur liberté pédagogique en refusant ces stages qui tiennent plus de la mise au pas que de la formation pédagogique.

Selon ses propos, le plan de Formation est établi en fonction des priorités nationales, déclinées en priorités académiques, elles-mêmes traduites dans le volet départemental :
- Liaison école collèges – socle commun
- Langue vivante et projet d’école
- Maitrise de la langue
- TUIC
- Elèves en difficulté – évaluation nationales CE1/CM2
- ASH assurer la scolarité de tous les élèves et des enfants du voyage

Ce qu’elle traduit par des animations pédagogiques départementales (très fortement conseillées) : 12h

  • (2x3h) maîtrise de la langue
    • cycle 1 : produire de l’écrit : écriture de textes
    • cycle 2 et 3 : enseigner l’orthographe
  • (2x3h) Mathématiques :
    • la résolution de problèmes cycles 1/2/3
      -  6h d’animations optionnelles de circonscription

L’essentiel de la formation disciplinaire se trouve concentré dans les animations pédagogiques, donc hors temps de classe et dans des conditions bien moins adaptées que les stages.

Disparitions :

  • stages à candidature libre sur le temps scolaire,
    • TOUS les stages seront à public désigné (attention jamais obligatoires) sur une école ou un secteur.
    • Formations des directeurs (obligatoire pour l’administration)
    • Formation des stagiaires (idem),
    • Stage RRS (dans une école)
    • Liaisons CM2-6ème (collèges)
    • Formations ENR (école numérique rurale) sur secteur.
    • 5 stages d’école : suite à évaluation (volontaire ?) d’école ou projet spécifique
    • Formations TUIC pour les CP-IEN (2 stages), la DASEN prépare la mise en place forcée de l’ENT des écoles (Environnement Numérique de Travail) voir article
    • Formations CPC
    • 4 jours pour le handicap (1 jour chacun)
    • 2 jour pour les ex RASED.
    • Plus rien… Des stages de 2 jours ! pas de frais de déplacements ou si peu !
  • formation DEPS (psychologue scolaire) :
    • Bien qu’elle ait procédé à une présélection, contestée, des candidats, la DASEN décide de n’envoyer personne en formation grâce à la publication de la circulaire du 6 février 2012.
    • Elle peut désormais nommer sur un poste de psychologue scolaire tout PE ayant un master de psychologie ayant exercé 1 an, donc y compris les PES sortants.
    • Elle va accorder un maximum de congés formation pour les candidats au master de psychologie qui vont donc se payer cette formation (inscriptions, déplacement, logement..) frais dont elle s’exonère.
  • formations CAPA-SH
    • AUCUNE formation en CAPA-SH n’a été accordée par la DASEN depuis qu’elle est arrivée dans le département.
    • Suppression de la pseudo formation départementale : 108h à la place des 400h dispensées dans un centre de formation
    • 18h sur les animations pédagogiques (hors temps de classe) sont généreusement offertes aux candidats libres. Maintenant qu’elle a placé « dans le mouvement » les enseignants spécialisés des RASED, elle n’a plus besoin des enseignants non spécialisés des CLIS, ULIS et autres SEGPA.

L e PDF sera mis en ligne pour consultation le 27 avril
Les inscriptions au PDF se feront en septembre sur 15 jours

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |