Retour accueil

EVS : les contrats seront renouvelés

jeudi 21 juin 2012

Modèle de lettre

Matignon annonce que les 14 000 contrats EVS vont être renouvelés. Il y avait urgence puisque les EVS remplissant les missions d’aide à la direction d’école et d’accompagnement des élèves en situation de handicap voyaient leur contrat se terminer fin juin faute de financement.

Le Premier Ministre répond ainsi positivement à la demande du SNUipp-FSU formulée par courrier le 13 juin dernier.

Dès maintenant, nous vous proposons d’informer les écoles :

  • Pour les EVS, les sections du SNUipp-FSU interpellent dès maintenant le recteur et le préfet pour que les personnels actuellement en fonction soient renouvelés ;
  • Pour les directrices, directeurs et les équipes enseignantes, le SNUipp-FSU vous propose une lettre type à envoyer au DASEN, sous couvert de l’IEN, pour une demande urgente de renouvellement de la mission de l’EVS de l’école.

Vous trouverez des modèles de lettres en pièces jointes.

Le SNUipp-FSU revendique des emplois pérennes de la Fonction Publique pour assurer les missions d’aide à la direction et d’accompagnement aux élèves en situation de handicap.

Word - 23 ko
modèle courrier à la DASEN
extrait de la déclaration de la FSU 53 au CTSD du 15 juin
La FSU n’est pas dans l’angélisme et nous savons pertinemment que le gouvernement ne rompra pas complètement avec le dogme libéral. L’annonce de la poursuite de recrutement de salariés en contrats aidé n’est pas une bonne chose. La FSU de la Mayenne a décidé de défendre les EVS dans le conseil des Prud’hommes du Mans. La précarité doit être combattue et la responsabilité d’un gouvernement est d’assurer des emplois stables avec des salaires décents et une perspective professionnelle. À ce titre, l’académie va connaître un nouveau plan social avec le non renouvellement massif des EVS. Nous vous demandons d’intervenir auprès du ministère pour que tous les EVS éligibles au renouvellement le soient. Cette décision leur permettrait de rester en poste avant l’ouverture de négociations sur la transformation de leur emploi. Une erreur grossière du gouvernement Ayrault serait de maintenir ce type de contrats précaires qui ne permet pas aux salariés concernés de vivre décemment.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |