Retour accueil

Vous êtes actuellement : Commissions  / CAPD 


CAPD du 21 mars 2017

mardi 21 mars 2017

1- Départs stages longs.
2- Avancement des instituteurs.
3- Liste d’aptitude directeurs.
4- Accès à la Hors Classe.
5- Questions diverses.

1- Départs stages longs :

Aucune demande de départ en stage long pour formation directeurs d’établissements spécialisés (SEGPA...)

2- Avancement des instituteurs :

Il reste 6 instituteurs en activité dans notre département. Une seule est promouvable.

3- Liste d’aptitude directeurs :

26 collègues inscrits.

Sur ces 26 :

  • - 17 ont eu un avis favorable de leur IEN. Ils n’ont pas à passer d’entretien.
  • - 9 ont dû passer un entretien :
    - 7 avis favorables,
    - 2 avis défavorables.
    Ces 9 collègues ont bénéficié d’une préparation à l’entretien. Un avis défavorable cette année ne signifie pas que l’on ne puisse pas y prétendre les années suivantes.

4- Accès à la Hors Classe :

Nous avons eu connaissance du projet de passage à la Hors Classe : classement des enseignants pour y accéder.
Nous ne connaissons pas encore le nombre de promus (environ 35 les 2 années précédentes).
Vous pouvez vous adresser au SNUipp-FSU pour connaître votre rang.

Cette année encore, le SNUipp-FSU dénonce le fait que certains collègues partiront à la retraite sans passer à la Hors Classe.
La prise en compte de la note dans le calcul du barème pour passer à la Hors Classe conduit à des inégalités criantes entre collègues : pour certains, bien notés, 22 ans d’ancienneté suffisent pour être promu, d’autres avec 39 ans d’ancienneté ne le sont pas !

Le PPCR, mis en place à partir de l’an prochain, devrait en partie gommer ces inégalités puisque la note disparaîtra du barème avec tous les autres éléments du "mérite" : points directeur, PEMF, REP+....

5- Questions diverses :

- Problème du reclassement de collègues stagiaires qui ont eu une activité salariée avant de devenir enseignants.
Ces collègues peuvent faire valoir ces années antérieures dans le reclassement d’échelon. Or, lorsqu’ils contactent le SIDEEP à Angers à ce sujet, ils sont souvent mal accueillis, n’obtiennent pas de réponse et voient leur situation non revalorisée avant le mouvement.

- Décharge de PEMF : le SNUipp-FSU a contraint le Recteur à respecter le temps de décharge des PEMF qui est fixé à 1/3 du temps de service à partir de la rentrée prochaine. L’Académie de Nantes restait la dernière à ne leur accorder qu’1/4 temps.

Les représentants des personnels à la CAPD pour le SNUipp-FSU 53, Yves Raymond et Morgane Kerleau-Béchu.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |