Retour accueil

Vous êtes actuellement : L’école, la classe  / Pédagogie 


Plus de maîtres que de classes

mardi 6 juin 2017

Pour lutter contre les effets des inégalités, l’éducation prioritaire a besoin de constance et d’investissements.

Dès l’arrivée du nouveau ministre, Jean Michel Blanquer, la mesure concernant le dédoublement des CP en REP+ avance au pas de course : le dédoublement des CP à 12 en éducation prioritaire dès la rentrée 2017 se ferait par redéploiement « des plus de maitres »

Si l’on ne peut qu’être favorable à toute diminution du nombre d’élèves par classe, la méthode ne convient pas. La diminution des effectifs doit concerner toutes les classes.

L’école a besoin de continuité pour laisser s’installer les changements plutôt que voir balayer un dispositif par un autre. Le dispositif « plus de maitres » a permis de développer le travail en équipe, une meilleure explicitation des apprentissages, des regards croisés, l’amélioration du climat, la prévention et le traitement de la difficulté au sein de la classe.

Ce dispositif, plébiscité par les enseignants, est un levier prometteur pour améliorer la réussite des élèves et mérite d’être renforcé. Alors qu’une évaluation complète est en cours, faudrait-il déjà en parler au passé ?

Le SNUipp FSU s’y oppose

Lire la suite

Le SNUipp-FSU invite les enseignants des écoles à signer massivement la pétition pour la pérennisation du « Plus de maîtres que de classes. »

« Nous sommes favorables à une réduction générale des effectifs, mais nous ne souhaitons pas que le dispositif “Plus de maîtres que de classes” serve de réservoir de postes et préférerions la pérennisation de celui -ci. »

C’est le sens de la pétition en ligne lancée par un groupe d’enseignants plus de maîtres que de classes, soutenus par chercheurs et organisations syndicales, dont le SNUi pp.

Lien pétition : https://www.change.org/p/emmanuel-macron-ne-d%C3%A9tricotons-pas-le-dispositif-pdmqdc

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |