Retour accueil

Vous êtes actuellement : Le métier, la carrière  / Salaires 


Le 10 octobre, dans l’unité pour défendre la Fonction publique

lundi 18 septembre 2017

"Faire entendre " leurs "profonds désaccords" avec les "mesures injustes et inefficaces" prises par le gouvernement. Dans un communiqué de presse commun rendu public ce 15 septembre, l’ensemble des organisations syndicales de la Fonction publique sont tombées d’accord pour exprimer leur colère dans la rue le 10 octobre prochain, à l’occasion du rendez-vous salarial fixé avec le ministère de l’Action et des Comptes publics.

Des mesures contraires aux engagements

"J’augmenterai votre pouvoir d’achat, comme celui des salariés des entreprises : vous paierez moins de cotisations et votre salaire sera augmenté d’autant". Le communiqué confronte l’engagement de campagne du candidat Emmanuel Macron à la réalité des mesures négatives qui s’accumulent : retour du jour de carence, gel du point d’indice, projet de 120 000 suppressions d’emploi sur les trois versants de la Fonction Publique, hausse de la CSG au mieux juste compensée... Des décisions qui "vont impacter fortement et négativement le pouvoir d’achat de plus de 5,4 millions d’agents publics et fragilisent les services publics rendus aux usagers"

L’exigence d’une véritable négociation salariale

Les organisations signataires appellent donc l’ensemble des agents "à la grève, aux manifestations ou rassemblements" le 10 octobre prochain afin d’obtenir "une véritable négociation salariale qui aboutisse à une réelle reconnaissance du travail, des missions et de l’engagement professionnel des agents par une augmentation du pouvoir d’achat et de la revalorisation des carrières, le non renouvellement du jour de carence et les moyens nécessaires pour exercer leurs missions de service public."

Le communiqué des 9 organisations syndicales

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |